Rencontrer une femme russe

Avec la mondialisation et l’éclatement de l’ancien bloc soviétique, la Russie s’est largement ouverte sur le monde. Le monde a alors réalisé la beauté des femmes slaves. La situation économique post-communisme étant très dure, beaucoup de russes ont essayé par tous les moyens de quitter le pays. Et notamment des femmes russes, jeunes et belles, qui ont cherché un homme plus âgé et surtout plus aisé qu’elles pour assurer leur quotidien.

On a donc vu fleurir ici et là un grand nombre d’agences matrimonialesspécialisées dans « les femmes russes » et par la suite un grand nombre de sites internet ayant la même vocation.

Rencontrer une femme russe est donc tout à fait possible, banal même : il suffit d’un PC relié à internet et en 2 clics vous pouvez tchater avec une belle russe de votre choix !

Oui mais … La situation n’est pas forcément aussi rose ni aussi simple qu’il n’y paraît.

En effet, un grand nombre des ces sites internet sont de pures arnaques, à savoir qu’il n’y a pas de femmes russes de l’autre coté et que vous parlez soit à des robots soit à des opératrices qui vous font patienter et raquer si possible … On trouve le pendant avec les agences matrimoniales dont certaines sont tenues par de vrais charlatans, vous demandant des fortunes pour une future rencontre en Russie qui n’aura de toute façon jamais lieu …

Il existe une parade naturelle à ce genre de situation, aller directement passer ses vacances en Russie et draguer, séduire, flirter comme vous le feriez en France ou ailleurs. En un mot joindre l’utile à l’agréable !

Cependant, les problèmes ne s’arrêtent pas là. Les femmes russes ne sont pas non plus idiotes et elles ont bien compris qu’elles avaient beaucoup à gagner dans ce genre d’aventure. Ainsi, des couples se sont formés via des sites internet sérieux ou des agences matrimoniales du même acabit. Mais … Ils n’ont pas duré : une fois mariée, munie de ses papiers et de la nationalité française, la femme russe a demandé le divorce et une pension de son ex-mari; lui permettant ainsi de démarrer une nouvelle vie en France au frais de la princesse.

Les cocus de l’histoire s’en mordent encore les doigts …

Pensez-y, avant de faire quoi que ce soit !